La Nostalgie des Commencements

nostalgie des commencements

 

2007
Théâtre
À partir de 9 ans
Durée: 45 minutes

 

 

L’histoire
Un homme a grandi, seul survivant d’une catastrophe planétaire. Pour conserver son humanité dans un monde de décombres, il s’est créé un univers ordonné, fait de mille petits gestes quotidiens pour lesquels il a inventé un rituel. Un jour, surgit une femme mi-humaine, mi animal …

L’intention
L’ESTHÉTIQUE
C’est un spectacle sans paroles, clownesque, par le contraste entre les deux personnages, par l’excès qui les caractérise, par l’urgence des situations et par l’emploi parfois surprenant d’objets de notre quotidien, dont ils ont oublié la fonction.
LE LANGAGE
Les deux personnages ont oublié le langage. Ils s’expriment au moyen de grommelots, langage inventé, différent l’un de l’autre (l’homme emploie principalement des consonnes et la femme des voyelles). C’est par conséquent un spectacle visible par un public mal-entendant ou étranger.
LA THÉMATIQUE
Il s’agit de voir comment la femme pourra retrouver son humanité au contact d’un autre être humain et comment l’homme pourra introduire un peu de fantaisie dans son monde si bien réglé. Il s’agit aussi d’une réflexion sur la différence : de langage, de culture, de sexe. Le spectacle traite aussi des relations homme-femme quand la culture et les conventions ont disparu et de la place de l’art, du sacré dans notre vie d’humain.

Nostalgie 1

Distribution
Création Brigitte Julian
Mise en scène Maude Lallier
Interprétation Brigitte Julian, Christophe Rosso
Musique originale Charles Bardin
Création sonore et visuelle Cédric Alibert
Visuel Flore Michelot

Diffusion
2008
Janvier
La Fabrique – Allan
Février
La boulangerie du Prado – Lyon
Mars
Ramdam – Sainte-Foy-lès-Lyon